Blog

Ateliers de découverte de l’Ennéagramme

Objectifs des ateliers :

Mettre des mots justes sur ce qui est important pour moi

Découvrir ce qui m’anime et me motive

Connaître mes points de solidité, de fragilité, mes zones de sécurité et de stress.

Apprendre à observer mes comportements  et élaborer un plan d’évolution

Connaître  les autres visions du monde (celles de mon conjoint, mes enfants, mes collègues)

Si vous êtes attirés par l’Ennéagramme et que vous n’avez pas encore fait la démarche de suivre un stage, cette offre tombe à pic. Elle est courte, efficace, sécurisée.

Grâce à la combinaison de la Tradition orale (les panels en vidéo) , indispensable à la bonne diffusion de l’Enneagramme, et de la science avec le questionnaire HPEI ((Halin Premont Enneagramm Institut),  je vous propose 2 types d’ateliers de 3 h 30 chacun les 6/11, 6/12 et 20/12 . Cette proposition est unique en France.

Découverte de son type
Découverte de son sous-type

Ces ateliers de 6 personnes maximum se déroulent au 50, Rue de la Chaussée d’ANTIN à PARIS 9 ème. Les 2 ateliers peuvent être suivis le même jour.

Nombreux sont ceux qui considèrent que la découverte de leur type ENNEAGRAMME à changer quelque chose dans leur vie. Nombreux sont ceux qui ignorent que le sous-type est au moins aussi important que le type. Le sous-type s’observe très tôt chez l’enfant et participe largement au choix de son métier et/ou de l’environnement de travail.

Pour s’inscrire, c’est simple, vous vous enregistrez  à l’une des sessions du trimestre (TYPE : ICI, SOUS-TYPE : LA )

Vous recevrez un lien une semaine avant l’atelier afin de répondre au questionnaire HPEI.

L’atelier est animé par Emmanuel LOEVENBRUCK, certifié comme Formateur dans la Tradition orale de l’école Helen PALMER et certifié à la passation du questionnaire HPEI,  le seul modèle validé scientifiquement.

En 2019, […]

By |4 septembre 2018|Enneagramme, Particuliers|0 Comments

En savoir plus sur soi : la FAC de COACHING continue avec le module B

Le premier module sur les fondamentaux de la posture de coach s’est terminé par des belles prises de conscience sur soi, son mode de relation, ses capacités. Déclic !

Joie et confort  aussi d’avoir su donner  un feedback puissant à sa première « encadrée »

3 séances de 3 heures le soir après le travail :  combat pour venir, joie d’être venu, efficacité et confort pour la suite. En photo, un exercice voyant/non voyant entre deux participants pour découvrir les bases de la posture de coach.

Le module B inaugure une formule différente : un samedi entier le 9 décembre pour découvrir les systèmes d’étude de la personnalité.

Se découvrir soi à la fois unique et ayant des comportements appartenant à des catégories. Mieux comprendre le mécanisme du stress et les comportements associés et bien sûr zoom sur ses talents et comportements en sécurité, au mieux. Petit tour dans l’univers des MBTI, Analyse Transactionnelle (AT), PROCESS COM, ENNEAGRAMME mais pas seulement car des catégories on en a tous déjà sous le coude et cela nous permet de mieux comprendre le monde … et de le déformer à notre sauce. (hyperactif/calme,  prévoyant/à la bourre, perso/social, original/normal, pinailleur/rêveur,…)

« Un mec normal… blanc » comme disait Coluche il y a 30 ans ce qui faisait rire tout le monde, moins maintenant. Mine de rien chacun a ses modèles et parfois ils sont assez réducteurs.

L’objectif de ce module est aussi de décider d’aller plus loin avec l’un ou l’autre des systèmes de personnalité pour gagner du temps, de la profondeur, de la hauteur dans ce chemin vers l’épanouissement. Bien être d’accepter ce que l’on est et volonté d’aller vers ce que nous avons à devenir, toujours dans le but de faciliter la relation.

Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi le module A pour […]

By |19 novembre 2017|Non classé|0 Comments

LA FAC de coaching en VIDEO

By |26 septembre 2017|Jeunes, Non classé, Particuliers|0 Comments

LA FAC de coaching

Facilitez les relations et gagnez en efficacité, adoptez une posture de coach
Le coaching est un métier pour quelques uns, des personnes souvent dans la fleur de l’âge ayant acquis une bonne expérience professionnelle. Or la posture de coach, base du métier, est accessible à un large public  afin de faciliter les relations et gagner en efficacité.
La posture de coach, c’est un ensemble de savoir-être, de comportements, de méthodes, de règles et d’outils que l’on commence par s’appliquer à soi-même avant même de faciliter le changement chez les autres.
Que vous soyez managers, jeunes professionnels ou encore étudiants, parents, célibataires ou en couple, tant au travail que dans la vie au quotidien, ses usages sont multiples.

Le programme 

Le module A a pour but d’acquérir le socle de la posture par la connaissance des principes de communication, la pratique du feed-back, la découverte du cycle et des processus  de changement, la fixation d’objectifs.
L’objectif du module B est d’identifier les principaux systèmes d’étude de la personnalité et leur application au quotidien, et d’en choisir un pour approfondir la  connaissance de soi et la manière d’être en relation.
Le module C propose des outils comme les positions de perception, les figurines, outil tiré de la systémie. l’arbre de vie parmi les pratiques narratives et l’outil collectif de codéveloppement.

Questions pratiques 
La formation a lieu au 50 rue de la Chaussée d’Antin, 75008 Paris. Elle est conçue et animée par Emmanuel Lœvenbruck. Elle est distribuée par le cabinet ELEVATIO.

Le module A est proposé sur 2 séances de 4 heures les samedis matin ou 3 séances de 2 h 45 les mardis soir.

2 sessions débutent en septembre :

SESSION 1 : 16/09 de 9 h 15 à 13 h 15 puis 30/09
SESSION 2 : 26/09 de 18 h 15 à 21 h 00 puis 3/10 et 10/10.

Les Modules B et C seront planifiés en fonction des contraintes des stagiaires les mardis et/ou samedis d’octobre à décembre.

Vous vous inscrivez […]

By |30 août 2017|Non classé|0 Comments

Coacher en cité en collectif : un coaching à 200 %

En réunissant les idées les plus importantes pour rédiger cet article, 2 représentations graphiques me viennent à l’esprit : l’approche heuristique du mind mapping  et un cadre bien fermé que pourrait être un carré. 2 formes incompatibles à première vue : l’une ouverte et l’autre fermée. La cité est un monde ouvert de part sa densité de population, sa variété de cultures, de religions. La cité est un monde fermé de part ses formes géographiques, son langage « de la cité » avec peu de mots, les perspectives réduites d’en sortir.

Coacher en cité, c’est avant tout trouver la bonne représentation graphique qui va positionner le coach et les coachés dans une même dynamique, un même cadre pour favoriser des séances collectives indispensables à l’émergence de relations nouvelles, porteuses de davantage d’estime de Soi, objectif principal des coachés.

Une première séance s’attachera à construire une alliance sur la base de cette représentation au delà des règles coconstruites et validées, voire signées dans un contrat tripartite (coach, coaché, commanditaire). Cela ne suffira pas pour autant à s’assurer la présence de chacun à chaque séance. La valeur d’un contrat dans la cité, même écrit est assujetti  à des impératifs immédiats (job alimentaire, entretiens administratifs, gardes d’enfants,…) et des gestions du temps d’un autre temps !

Coacher en cité, c’est minimiser les approches mentales pour aller vers l’émotionnel et le corporel.

Le niveau d’études, rarement le BAC, ne permet pas de trop longtemps travailler avec le mental en s’appuyant sur les 2 intelligences habituellement utilisées pour réussir dans  des études en France : l’intelligence verbal-linguistique et l’intelligence logico-scientifique. Il est bon de reconnaître plus qu’ailleurs les autres intelligences, elles sont dites multiples. Un questionnaire permettra de faire ressortir le profil de chacun. Il sera là aussi nécessaire […]

By |30 août 2017|Non classé|0 Comments

Une histoire, une présence, un désir

suite quelque peu improbable d’un coaching !

Pour fêter 35 ans de mariage, avec Nathalie mon épouse , nous avons décroché pendant 36 heures pour refaire l’histoire, vivre le temps présent et se projeter dans l’avenir.

Revisiter l’histoire en allant sur le lieu de notre mariage transformé de château en hôtel, revoir le lieu des photos, de la danse, du repas, des vœux aux mariés, réécouter les chansons de cette époque. Revisiter un instant de bonheur pour retrouver les germes de notre mission de couple même si nous ne la connaissions pas encore.

Vivre le temps présent en partageant ce qui nous fait aujourd’hui plaisir : tennis, piscine, ballade, discussion autour d’un verre. Prendre le temps de se dire ce que nous ressentons, de porter de l’attention à l’autre, d’encourager, de nommer les talents. Sous le regard de Nathalie, écoutant ses Oh ! et ses Ah ! d’enthousiasme, j’avoue avoir « balancer » une série de balles de golf comme jamais en prenant soin de visualiser le bon mouvement pour ne pas reproduire deux fois de suite la même erreur pour moi … et pour elle !

Enraciné dans les moments heureux de l’histoire partagés dans le présent, nous nous sommes naturellement projetés dans l’avenir avec la question : que ferions nous ensemble dans 5 à 10 ans forts de nos expériences, de nos compétences, de nos valeurs et de nos amis ? Nous avons retenu une idée et un plan d’action pour ce futur désiré.

Ces 3 moments vécus ici chronologiquement et inconsciemment rassurez-vous, rejoignent les démarches de coaching à la fois d’Appreciative Inquiry (démarches appréciatives) et de projection avec la PNL. Ils mettent aussi en évidence la notion d’alliance, de synchronisation sans laquelle 2 personnes, un groupe ne peuvent avancer.

Rien de cela ne vous serait proposé à la […]

By |14 novembre 2016|Jeunes, Orientation|0 Comments

Les temps changent, le temps change : le dialogue s’impose

 
La question du temps est éternelle ; Einstein nous a déjà bien fait avancer sur le sujet. Aujourd’hui les technologies nous font vivre de nouvelles situations. Le terme « journée de travail » devient désuet ou inadapté. Tout se mélange allègrement au travail comme à la maison.

 

Regardez ce graphique de l’agence MRY.

La journée de travail des Baby-boomers et de la génération X

en comparaison avec la journée de travail des générations Y et Z

Le contrat de travail classique explose avec les générations Y et Z. Il prend aussi du plomb dans l’aile pour les générations précédentes car le mouvement permis par la technologie fait forcement tâche d’huile vers les anciens connectés aux plus jeunes.

L’impact est fort sur les attitudes au travail, et la manière de mener des projets.

2 attitudes s’opposent dans un management éclairé.

Tenir sur l’objectif et laisser le choix des moyens et de la répartition du temps pour y arriver. Facile quand la tâche est plutôt individuelle mais difficile quand l’équipe grossit.
Négocier l’objectif, les moyens, les outils de communication, les temps de travail incontournables, les périodes de repos, les délais de réponse. Ce qui revient à poser un cadre plus précis pour plus d’autonomie et de liberté.

Cette seconde approche est la seule possible à terme étant donné l’hyperconnexion grandissante.

Or c’est le travail essentiel du coach à chaque séance de coaching de poser le cadre. En position haute, c’est à dire de décideur sur la forme du coaching (le cadre), le coach se trouve en position basse sur le fond (le sujet du coaché) pour permettre au coaché d’amener lui-même ses solutions sans se soucier de la manière de l’amener. Cela permet le changement avec le principe d’homéostasie qui en résumé dit que la proportion d’évolution (de changement) est […]

By |18 février 2016|Jeunes, Non classé|0 Comments

Les souvenirs

Les souvenirs, quel beau film où l’accompagnement dans les moments forts de la vie (fin de vie, retraite, début de vie à 2) me semble être le thème principal.

Ce qui m’a frappé, c’est d’abord ce mimétisme entre  3 générations grand-mère, père, fils avec des cœurs de même intensité et des comportements si différents.  Un film d’accompagnement qui à l’occasion de l’enterrement des 2 grands parents en quelques mois commence par une prière et finit par un hymne à l’amour de don, l’agape. Cet accompagnement de Romain (Mathieu Spinosi) par Madeleine (Annie Cordy) et inversement apporte à Romain l’amour de cette belle et jeune instit. Et ce copain obsédé qui finit par se faire accompagner de sa mémé pour « draguer la minette ». Comme quoi l’intergénérationnel peut se jouer là où on ne l‘attend pas. Un couple Michel et Monique qui arrive à se dire les choses au milieu de temps de question de survie pour lui. Notre Michel (Blanc) est probablement un « 2 survie »  qui s’ignore, nous enseignerait l’Enneagramme !

Quand le présent n’avance plus, il faut mettre de l’essence dans le passé : nous dit le coach pompiste.   Un principe de coaching qui fonctionne bien quand on vient remettre ses beaux moments du passé dans le présent pour imaginer le futur.

Des professionnels qui m’ont fait rire et pleurer. Cette directrice de maison de retraite, ce policier de commissariat, cet ambulancier de la morgue, cet employé de mairie en mi temps à  l’office du tourisme ou encore la résurrection de notre peintre animalier revigoré par un regard complice et détourné de Romain et Madeleine. Tout ce monde essaie de faire vivre au quotidien la relation au milieu parfois de procédures et de systèmes bien lourds. Chacun dans son rôle, chacun dans […]

By |2 février 2015|Non classé|0 Comments

Les jeunes sont-ils si différents d’avant

L’historienne Ludivine Bantigny dans un de ces récents articles (Télérama du 15/10/14) tente de nous démontrer que nos jeunes d’aujourd’hui ne sont pas si « individualistes, peu politisés, en conflit avec leurs aînés… »
Je retiens davantage les propos suivants : « La jeunesse n’existe vraiment que depuis les années 60, quand la scolarité se prolonge, que les jeunes se retrouvent entre eux et partagent une culture de pairs, qui leur est propre, via des supports qui leur sont consacrés… Du point de vue de l’âge, aujourd’hui, la jeunesse commencerait ainsi vers 12-13 ans et se terminerait vers 22-25 ans, selon les individus »
Et je comprends pourquoi la jeunesse aujourd’hui s’étend en âge. Les supports qui leurs sont dédiés, le marketing qui les ciblent finalement les catégorisent davantage et les enferment.

Pour être né fin des années 50, je vérifie que mes parents n’ont pas connu de jeunesse, du fait de la guerre mais aussi du plein emploi. On travaillait dans l’entreprise familiale dès 16 ans, voir 14 ans même. Pour ceux qui accédaient à des études longues, les longues heures à étudier trouvaient peu de temps en contrepartie dans les loisirs. Marié à 20 ans tout au plus à 25 ans, le Tanguy des années 2000 n’existait pas.

« De petits boulots en stages, interim et CDD, les jeunes sont la catégorie la plus touchée par le chômage. Aujourd’hui, seuls 25 % des salariés de moins de 25 ans bénéficient d’un CDI. La précarité est généralisée et même intériorisée par cette génération ». L’historienne ajoute « le mythe de la jeunesse porteuse d’avenir s’émousse aujourd’hui, la société a de la peine à imaginer son futur, le devenir des jeunes, marqué par le chômage, est source d’inquiétude »

Récemment dans une classe d’étudiants d’une école de management de bon […]

By |31 janvier 2015|Jeunes|0 Comments

Coacher avec l’Enneagramme

Le  coach a besoin d’outils pour accompagner son client. Le client a besoin d’outils pour mieux se connaître et avancer vers un changement durable.

L’Enneagramme, système d’études de la personnalité  à cette double vocation d’être un outil à la fois pour le client et pour le coach au service de la relation.

Pour les coachs, Emmanuel Loevenbruck associé avec Frédéric HAUMONTE,  nous vous  proposons les 5 – 6 février et 25 mars 2015 au coeur de PARIS, une formation intense et très concrète : Téléchargez ici

Tous les 2, nous avons mis au coeur de notre pratique de coach professionnel  (PCC) cet outil qui accélère la transformation et nous voulons vous transmettre notre pratique.

Un pré-requis de connaissance de son type est souhaitable ; des formations , une séance de typage  sont planifiés pour ceux qui découvrent ce système et veulent connaître leur type.

 

Pour s’inscrire à la formation,

 

By |19 novembre 2014|Enneagramme|0 Comments
8b026e7d4acd6803fc6f57a987ad1355tttt